Nicolas Durin, double CDM de cross triathlon et parrain du vétathlon du plateau ardéchois 2019

Un superbe interview de Nicolas Durin, double champion du monde de cross triathlon 2015 et 2019 et parrain de l’édition 2019 du Vétathlon du plateau Ardéchois.

Bonjour Nicolas, pourrais tu présenter ?

Bonjour la Team Cinna et merci de me proposer une interview. Je m’appelle Nicolas Durin et j’ai 43 ans, je suis marié à Séverine qui est diététicienne et préparatrice mentale . Ensemble, nous avons 2 enfants, Justine, 17 ans et Maxime, 13 ans, ils pratiquent tous les trois le triathlon, les raids et ils sont amateurs de sports.

Quel est ta profession ?

Je suis masseur- kinésithérapeute / Ostéopathe à vienne dans l’Isère.

Pourrais tu nous donner plus de précisions sur ton parcours sportif ?

J’ai pratiqué pas mal de sports ( foot, tennis de table, tennis), mais finalement je me suis  » spécialisé » dans le cyclisme et particulièrement le VTT.

Quel est ton parcours sportifs en compétition ?

Plusieurs titres régionaux, des podiums en coupe de France et un titre de champion de France de vtt master en 2011. J’ai aussi participé a de nombreuses épreuves internationales, voici un panel de mes réussites :

  • Vice champion du monde master de VTT en 2008
  • 31 ième de la Cape Epic en Afrique du sud en 2011 associé à Julien Saussac,
  • 2 victoires au roc d azur master mais aussi 10 podiums/Puis, j’ai petit à petit glissé vers le triathlon nature appellation crosstriathlon, xterra et les raids.

Quels sont tes dernières victoires sur le circuit ?

A ce jour,

  • 4 victoires sur le raid long de vallon Pont d’Arc.
  • 2 titres de champion du monde de cross-triathlon en 2015 et 2019
  • 1 titre en Xterra 2016
  • Champion d’Europe de cross-triathlon en 2018 et champion de France en 2017.

Ce sont actuellement mes plus belles victoires.

Vous pouvez vous rendre sur le site présentant mes différentes victoires :

Combien de fois as tu participé au VPA ?

En 2019, Ce sera ma 6 ième participation au Vétathlon du Plateau Ardéchois. J’ai découvert l’épreuve en 2012 cependant seule une blessure en 2018 ainsi qu’une incompatibilité de calendrier en 2016 sont les raisons de mes 2 absences.

Le palmarès de Nicolas sur l’épreuve : 5 victoires dont une au scratch.

Le Team Cinna

Quels sont les raisons de ta venue au vetathlon du plateau ardéchois ?

Etant fan des sports nature, le plateau Ardéchois est un endroit privilégié pour les activités comme le vtt et le trail. Il est aussi possible de pratiquer la natation au lac de Devesset quand l’eau n est pas trop froide !J’apprécie de venir sur le VPA car j’y retrouve tous les ingrédients qui me plaisent,  des parcours très sympas avec une volonté tous les ans des organisateurs de chercher à améliorer l’épreuve. Une ambiance ou le mélange compétiteurs acharnés, sportifs plutôt loisirs se déroule très bien, tout le monde peut trouver son bonheur avec notamment la formule relais qui permet de découvrir les sports qui enchainent les efforts.

Le chronométrage par discipline est également fort agréable pour  » étudier » les  différentes phases de l’épreuve, les douches à l’arrivée sont un luxe que le VPA nous offre , tout comme le super ravitaillement en produits locaux, la disponibilité et la gentillesse des bénévoles , bref pleins de petits détails qui font que le VPA est une épreuve à ne pas rater , que ce soit pour s’entrainer, pour se tester, pour découvrir ou pour faire un défi entre amis.

Merci pour ce beau résumé qui donne envie de venir, pourrais tu nous donnes tes meilleurs souvenirs sportifs ?

Mes meilleurs souvenirs ? Il sont difficiles à choisir, il y a les épreuves importantes comme les CDF de VTT en 2011, je tournais autour depuis quelques années sans parvenir à accrocher ce maillot tricolore. Mais aussi les mondiaux de Xterra en 2016 parce que c’était à HAWAI et nous étions en famille donc c’était un moment extraordinaire. Mais aussi le titre mondial au printemps, car c’est une victoire qui arrive après des mois compliqués par blessure de type hernie discale.

Un autre grand moment est l’ arrivée de la Cape Epic, c’est forcement extraordinaire car partager une semaine de course intense en Afrique du Sud c’est magique.

Nicolas Durin

Mais aussi ma seconde victoire au Roc d’Azur master car indécise jusqu au bout avec une arrivée au sprint qui forcement décuple les émotions au moment du passage de la ligne.

J’ai aussi un souvenir d’une épreuve qui est celui de la la forestiere (une épreuve VTT en Auvergne de 60 KM) ou je termine second avec un triplé historique du club, c’est trop bon de rouler devant avec 2 « jeunes  » coureurs du CVAC Vienne.

Plus recement en Septembre et Octobre 2018, j ai eu le bonheur et la chance de participer à un raid avec mon fils puis à un triathlon par équipe avec ma fille. C est aussi pour vivre des moments comme ceux la que je reste motivé.

As tu un message à faire passer aux futurs participants de la dixième édition du VPA ?

Un petit mot pour les futurs participants, déjà félicitations, vous avez fait le bon choix en vous inscrivant au VPA.

Le parcours n’est pas insurmontable mais demande un peu d’entrainement au préalable pour pouvoir l apprécier, rappelez-vous la vue au sommet du château qui est magnifique mais il faut garder les yeux ouverts pour la voir.

Il s’agit d’un parcours nature, donc il faut si possible faire du VTT et du trail en amont ce qui parait évident mais bon à rappeler .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *