Reportage sur la Gravel’Ardèche.

Notre Raph’Ardéchois a fait un reportage (au mois de Mai) de la Gravel Ardèche mais aussi des photos des meilleurs spots du circuit.

Dans cet article, nous réalisons un focus sur les lieux magnifiques et insolites du parcours mais aussi sur la beauté du paysage Ardèchois. Le grand air, les chèvres, les châtaigniers, tout y est pour faire une bonne sortie et finalement boire une bonne bière au bar d’en face  – Le Verdun –

une photo de la place de verdun
Point de départ de la Gravel’Ardèche : la place de verdun

L’après départ : un petit tour du village

La première partie du parcours arpente le Mont Chiniac et rejoint par un chemin roulant le château Lacour . Puis par un chemin de traverse, le parcours prend la direction des Eoliennes et de cadet (vous prendrez l’ancienne route menant à Saint-Agrève).

Une grande partie des chemins autour de Saint-Agrève sont adaptés pour faire du gravel bike.

Une Ardèchoise du plateau

Pour commencer, la descente sur le village de Désaignes.

C’est partie pour une première partie descendante et c’est a partir de la ferme de cadet que le chemin est rendu difficile par des cailloux. Il vous permettra de rejoindre l’ancienne route qui mène au magnifique village fortifié de Désaignes, la route continue jusqu’à Lamastre. Lors de ce passage une petite partie de route départementale sera abordée… 

un superbe village médiéval
Le village fortifié de Désaignes

Le premier col à gravir : Les nonieres.

 Habituellement pris par la route, cette fois ci c’est pas « la dolce via » que vous arpenterez cette magnifique montée. Un peu plus de 15 KM de pente douce mêlant des chemins roulants et des anciennes routes. Vous passerez ensuite sous le village des Nonières par un magnifique tunnel rénové. 

Premier col de la journée
L’approche du tunnel des Nonieres

Pour rejoindre la vallée du doux à la vallée de l’Eyrieux et donc le plateau Ardèchois, les voyageurs utilisés la voie de chemin de fer du vivarais.

Un ancien en balade.

La ville du Cheylard et la montée sur le village de Intres.

Après une descente intéressante sur le chef lieu du Cheylard, vous prendrez la direction des gorges de l’Eyrieux pour une montée de 20 KM en direction de Saint-Agrève. Cette montée se fait en deux partie, une première partie en faux plat montant qui mène jusqu’au village de Intres puis par un pourcentage plus important d’environ 5 %.

une magnifique roche orne la gravel ardeche
Un chemin taillé dans la roche

Un chemin en Gravel qui arpente les gorges, sans véhicule et avec un dose de châtaigne et de picodon. Cet endroit parait mystique, il y a un goût de mystère

Un anglais en promenade

Le final pittoresque jusqu’a Saint-Agrève

Une fin de montée interessante et difficile. Bien que le pente soit à 5 %, elle parait plus féroce. Dans cette partie très pittoresque, vous découvrirez un ensemble de ponts, viaducs et tunnels. L’arrivée sur Saint-Agrève se fait par la gare du village. Nous avons prévu, pour finir, une superbe montée en herbe de 300 m à 10 % avec en prime une arrivée sur le Mont-Chiniac et son point de vue à 360° – d’un cotes le massif des Cévennes et de l’autre, les alpes – Le mont blanc est visible en cas de ciel bien dégagé – . 

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, pour finir un mont en herbe comme dans les flandres, 300m à 10 %.

Message d’un belge en vacance à Saint-Agrève

La randonnée Gravel’Ardèche clôturera un week end festif sur le plateau Ardéchois. Vous pourrez découvrir la cuisine du plateau en vous adressant au Bar – Restaurant Le Verdun (en face de la place de Verdun). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *